Archive

Archives pour 10/2009

L’URL Rewriting sous Apache

21/10/2009 Comments off

ApacheLe serveur Web Apache propose un module d’URL Rewriting, qui permet de créer des adresses virtuelles afin de masquer les URL complexes des pages Web dynamiques.

L’utilisation des règles de réécriture d’URL permettent d’améliorer le référencement de vos pages par les moteurs de recherche ou encore la mémorisation par le visiteur, qui pourra comprendre plus facilement l’adresse.

Le module URL Rewriting n’est pas activé par défaut avec Apache. Dans le cas d’un hébergement mutualisé, c’est le prestataire qui décide de sa disponibilité. Si au contraire, vous êtes maître de votre installation, vous pouvez vous en charger vous même.

Installation du module


La procédure d’installation et d’activation du module est assez semblable selon votre installation
(système d’exploitation, paquets de la distribution ou compilation manuelle…).

Ces modifications s’appliquent dans le fichier de configuration d’Apache, généralement httpd.conf, ou apache*.conf (où * peut correspondre à la version installée).

La plupart du temps, il suffit de rendre actives les lignes suivantes, en supprimant le caractère # en début de ligne :

1. LoadModule rewrite_module modules/mod_rewrite.so
2. AddModule mod_rewrite.c

Un premier test


Généralement, les règles de modification des URLs sont placées dans un fichier .htaccess (pour une installation standard), qui permet d’ajouter des directives qu’Apache appliquera au répertoire dans lequel se trouve le fichier.

Créez un fichier .htaccess à la racine de votre site internet et placez-y ces quelques lignes :

1. <IfModule mod_rewrite.c>
2. RewriteEngine On
3. RewriteRule ceci_est_un_test /
4. </IfModule>

Ces lignes auront normalement pour effet d’afficher la page d’accueil (index.html) si vous essayer d’afficher ceci_est_un_test. Essayons maintenant de comprendre ces quelques lignes?

La condition <IfModule mod_rewrite.c> indique à Apache qu’il doit vérifier que le module est disponible avant de tenter d’appliquer les règles placées entre les deux balises. La directive RewriteEngine On permet d’indiquer que le module Url Rewriting doit être activé pour ce répertoire. Enfin, la directive RewriteRule sert à enregistrer une règle de conversion d’URL. La chaine de caractères avant l’espace indique le format de l’URL recherchée, l’autre indique l’adresse réellement sur le serveur.

Ces règles sont définies à l’aide de la syntaxe des expressions régulières.

Categories: Apache, Internet Tags:

Hébergement Mac Mini sous OS X Server

21/10/2009 Comments off

server_hero_20091020

Depuis que Apple à sorti son Mac Mini Serveur, SGBD Products héberge ces solutions à des tarifs attractifs, consultez notre site web.

Categories: Internet, Mac OS X, Serveur Tags:

Enrichir Apple Mail

20/10/2009 Comments off

apple_mail+MAO_Product_Icon+mailTags

A l’évidence et avec un certain regret l’application Mail d’Apple manque de fonctionnalités existantes dans Entourage de Microsoft comme la possibilité de faire des règles sur les mails sortants et bien d’autres choses bien utiles…

C’est chose faite avec deux petits plug-ins de la société  Canadienne InDev. deux plugs-ins sont disponibles  : Mail-Act-on et MailTags.

Le premier permet d’implémenter des règles sur le courrier sortant et de disposer d’une télécommande accélérant le traitement de la notation des mails présents dans la boite de réception. Le deuxième permet de définir des tags, projets, couleurs, notes, etc.. sur les mails afin de les retrouver rapidement.

Ces deux produits sont parfaitement intégrés à l’application Mail et deviennent rapidement des outils indispensables.

Vous pouvez tester ces deux produits pendant 30 avant de l’acheter. Il existe un bundle des deux pour 35,50 €.

Categories: Client, Mac OS X Tags:

Obtenir le numéro de série d’un Mac depuis le terminal ou en 4D

4DPour obtenir le numéro de série d’un Macintosh depuis le terminal, tapez la commande suivante :

system_profiler SPHardwareDataType | grep “Serial Number“

Dans 4D, si vous avez besoin de cette information, utilisez le code suivant :

`Méthode getSerial

C_TEXTE($Commande;$Resultat;$0)
C_TEXTE($vtentrée;$vtsortie)
$Commande:=“system_profiler SPHardwareDataType“
$vtentrée:=““
LANCER PROCESS EXTERNE($Commande;$vtentrée;$vtsortie)

$pos1:=Position(“Serial Number“;$vtsortie)
$pos2:=Position(“:“;$vtsortie;$pos1)+2
$pos3:=Position(“\n“;$vtsortie;$pos2)
$longueurserial:=$pos3-$pos2

$0:=Sous chaine($vtsortie;$pos2;$longueurserial)

Cette méthode s’utilisera comme suit : LeSerial:=getSerial

Pourquoi ne pas utiliser le grep dans la méthode 4D? me direz-vous, et bien parce que cela ne fonctionne pas, j’ai testé un lancer process externe avec la commande system_profiler SPHardwareDataType | grep \“Serial Number\“ et j’ai obtenu le texte complet et non pas le numéro de série seul. Si quelqu’un à une idée je suis preneur.

C_TEXTE($Commande;$Resultat
C_TEXTE(vtentrée;vtsortie)
$Commande:= »system_profiler SPHardwareDataType »
vtentrée:= » »
LANCER PROCESS EXTERNE($Commande;vtentrée;vtsortie)
$pos1:=Position(« Serial Number »;vtsortie)
$pos2:=Position(« : »;vtsortie;$pos1)+2
$pos3:=Position(« \n »;vtsortie;$pos2)
$longueurserial:=$pos3-$pos2
$Serial:=Sous chaine(vtsortie;$pos2;$longueurserial)
Categories: 4D, Développement, Mac OS X Tags:

Créer un RAMDisk sous Mac OS X

17/10/2009 Comments off

RAMDisk

Il est tout à fait possible de créer un RAMDisk sous Mac OS X depuis le terminal en utilisant la commande du système hdutil.

la commande suivante monte sur le bureau un RAMDisk de 550 mo  :

diskutil erasevolume HFS+ "ramdisk" `hdiutil attach -nomount ram://1100000`

le nombre 1100000 correspond à la taille du disque à créer de 550 mo pour l’exemple. Pour la calculer utilisez la formule suivante :

550*2000

Très utile lorsque vous torturez des volumes importants de données et que vous désirez gagner du temps.

Categories: Mac OS X Tags: